Pourquoi faut-il éviter l’eau chaude si l’on veut laver ses culottes menstruelles ?

Publié le : 16 septembre 20213 mins de lecture

L’histoire des femmes et de leurs cycles menstruels ne sont plus des secrets pour personnes, même si la plupart évite encore de parler à propos de ce sujet. Depuis l’âge de la puberté jusqu’à la ménopause, les femmes ne cessent jamais de chercher la protection la plus confortable et l’idéale contre les petites fuites sur leurs pantalons.

De nos jours, il existe plusieurs types d’outils conçus pour améliorer les cycles de la gente féminine.

Qu’est-ce que exactement une culotte menstruelle ?

Une culotte menstruelle est une culotte qu’on utilise durant les périodes des règles. Elle est plus absorbante que trois tampons et mesure jusqu’à 3 mm d’épaisseur. Elle est composée de trois couches de matières hyper-absorbantes situées tout au fond. Le sang est, alors, recueilli par ces couches.

Pour toutes celles qui veulent se passer des tampons, serviettes hygiéniques et des coupes menstruelles, l’utilisation d’une culotte menstruelle est fortement conseillée. Mais, comment l’utiliser ? Ce type de culotte peut s’utiliser seule ou comme une protection supplémentaire d’une autre protection hygiénique. Elle peut s’utiliser de jour comme de nuit en garantissant une protection de 12 heures pour un flux normal.

Comment peut-on laver sa culotte menstruelle ?

Pour laver sa culotte menstruelle, il faut, tout d’abord, la rincer avec de l’eau froide et non pas avec de l’eau tiède ou de l’eau chaude jusqu’à ce que l’eau de rinçage soit claire. Il faut éviter de la rincer avec de l’eau chaude, car l’eau chaude coagule le sang cumulé sur les couches de la culotte et y laisse des tâches pas très jolies à voir.

Une fois bien rincée, on peut la laver à la main ou à la machine à 30 °C. Lors du séchage, il est conseillé de sécher ses culottes à l’air et éviter de les mettre que une sèche-linge ou sur les radiateurs, car cela abîmera les couches imperméables contre les fuites.

Les femmes et les cycles menstruels

Les femmes et les règles, même si on en parle souvent dans les publicités (à la télévision, à la radio, aux panneaux publicitaires), cela reste toujours un sujet tabou vis-à-vis du sexe opposé.

Durant ce cycle, les femmes ont toujours peur que les types de protections qu’elles utilisent débordent et laissent, ainsi, une tache de sang sur leurs vêtements. Toute personne de sexe féminin a déjà fait face à ce problème au moins une fois dans leur vie.

En effet, il existe plusieurs types de protection menstruelle, tels que les serviettes hygiéniques, les coupes menstruelles, les tampons et les culottes menstruelles. Parmi ces variétés de protection hygiénique, seuls les coupes menstruelles et les culottes menstruelles sont lavables.

Plan du site